Parents: Voici les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour faire garder vos enfants

Parents: Voici les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour faire garder vos enfants
22 Nov. 2022

A la fin d’un congé parental, les parents disposent de plusieurs modes de garde et peuvent bénéficier d'une aide financière.

Lorsqu'un parent retourne travailler suite à un congé parental ou une pause, il doit trouver un endroit sûr où mettre ses enfants. Il existe plusieurs possibilités : la crèche, la crèche familiale, la microcrèche, la crèche municipale ou d'entreprise... Chaque type de crèche présente ses avantages et des tarifs qui peuvent vite grimper. Pour aider les jeunes parents à financer ces services, plusieurs types d'aides financières sont disponibles.

 

En quoi le fait d'avoir une nounou qui s'occupe des enfants peut-il aider ?

Dans les solutions de garde pour les enfants de moins de six ans, on peut avoir recours à une assistante maternelle appelée aussi nounou. Ce spécialiste de la petite enfance peut accueillir votre enfant à son domicile, à votre domicile, dans une autre famille en situation de garde partagée ou encore dans une Maison d'assistantes maternelles (MAM). Pourtant, ce type de garde pour jeunes enfants peut se montrer assez coûteux. Ainsi, la Caisse d'allocations familiales peut apporter une aide financière pour limiter les factures.

En ayant une activité professionnelle, vous avez droit au CMG (Complément de libre choix de mode de garde) de la Paje (Prestation d'accueil du jeune enfant) attribué par la CAF. L'aide comprend une partie du salaire de la nounou et le montant total des cotisations sociales. Le montant est établi suivant vos revenus et les heures de garde. Le salaire d'une assistante maternelle agréée est plafonné à 55,35 € par jour et par enfant. Dans une association ou une entreprise agréée, la garde des enfants doit durer au minimum 16 heures.

Administrativement, afin de bénéficier de cette aide financière, vous devez déclarer à l'Urssaf que vous êtes employeur privé. Elle vous sera attribuée mensuellement lors de la déclaration des heures travaillées de vos salariés. À noter que cette aide financière peut vous être attribuée jusqu'à ce que votre enfant ait 6 ans dans le cas où votre enfant est confié à une nounou au moins 16 heures par mois.

 

Quel aide pour une place dans une crèche ?

Vous pouvez également choisir la crèche. On y retrouve également diverses structures telles que les crèches communales, les crèches familiales ou les crèches d'entreprise. Certains gardent des enfants de façon régulière, mais avec des horaires plus ou moins étendus, et certains permettent des accueils ponctuels. Il s’agit de halte-garderie.

En ce qui concerne les crèches, il ne s'agit pas strictement d'une aide qui vous est attribuée, mais d'une adaptation du prix en fonction de vos ressources. Les structures d'accueil sont tarifées en fonction de votre quotient familial donné par la CAF, avec un surcroît d'effort suivant le nombre d'enfants dont vous avez la charge. Le taux horaire ne doit pas dépasser 10€.

Les microcrèches présentent un cas particulier dans la mesure où le prix ne se base pas sur votre quotient familial, mais plutôt sur vos revenus. Par contre, si votre enfant est gardé pendant au moins 16 heures, vous avez droit au Complément de libre choix de mode de garde (CMG). Un autre avantage que présente ce type de service de garde (crèche ou assistante maternelle) : vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt si vous répondez aux critères.

 

Quelles sont les aides disponibles pour la garde des enfants au cas par cas ?

À part ces aides générales, vous pouvez également bénéficier d'offres complémentaires des conseils sectoriels, des communes, de votre employeur ou encore de mesures adaptées à votre situation particulière. N'hésitez pas à interroger ces différents intervenants sur les critères d'aide et d'attribution disponibles.

Par exemple, votre employeur peut contribuer au financement de votre crèche en vous proposant une place dans une crèche d'entreprise à un prix attractif ou avec une aide attribuée par un comité d’entreprise, cela est plafonné à 1.830 euros par an (plafond fixé par arrêté ministériel). Les travailleurs occasionnels peuvent également accéder au système Fastt SOS Childcare pour recevoir des solutions de garde d'enfants en moins de 48 heures lorsqu'une tâche leur est présentée.

À noter que les mutuelles, caisses de retraite et autres assurances complémentaires santé peuvent également disposer de mécanismes de financement, au même titre que les départements et les communes. Pour simplifier les démarches, cette aide peut également vous être versée sous la forme d'un Chèque emploi-service universel (Cesu). Ils sont préfinancés selon le modèle des titres-restaurants et comprennent un montant défini au préalable que vous payez directement à la crèche ou à la baby-sitter. Le dispositif simplifie les démarches administratives, car vous n'avez pas à déclarer ou à payer de cotisations sociales à l'Urssaf tous les trimestres. Par contre, le Cesu ne vous décharge pas de la responsabilité de rédiger votre contrat de travail.